Le Projet Technologique en ST2S

La filière Sciences et Technologies de la Santé et du Social (ST2S)  a été réformée et a introduit une nouvelle épreuve  au Baccalauréat : le Projet Technologique.

L’épreuve de projet technologique, coefficient 7 (l’un des plus importants), prend appui sur l’ensemble de cet enseignement technologique pour évaluer les compétences du pôle « méthodologies appliquées au secteur sanitaire et social » du programme de sciences et techniques sanitaires et sociales de la série ST2S en classes de première et terminale : démarche d’étude (construction de l’objet d’étude, recueil de données : outils d’enquête, traitement des données et présentation…) et démarche de projet (analyse et diagnostic, conduite et mise en œuvre, évaluation, perspective et valorisation…)

Ce projet technologique, mené par un petit groupe d’élèves (3 à 4 élèves), consiste :

– soit en une analyse de tout ou partie d’une démarche de projet menée par une structure ayant une mission dans le champ de la santé ou du social ;

– soit en la conception d’un projet sanitaire ou social en lien avec une structure ayant une mission dans le champ de la santé ou du social ; les élèves mènent l’étude nécessaire au diagnostic. Ils inscrivent cette étude dans la conception du projet dans son ensemble.

Voici une petite vidéo récapitulant les modalités d’épreuves :


Le temps de « Projet technologique » doit permettre à nos élèves de :

– présenter le besoin ou le diagnostic, à l’origine du projet ;

– situer le projet dans une politique sanitaire ou sociale et par rapport aux missions d’une structure ;

– analyser tout ou partie de la démarche de projet ou de concevoir tout ou partie d’un projet ;

en s’appuyant sur des structures sanitaires et/ou sociales existantes en respectant le secret professionnel, toutes les données seront anonymes.

Toutefois, la série ST2S n’est pas une formation professionnalisante. Les élèves ne sont pas formés à l’intervention en santé ou sociale, à mener l’action. L’épreuve ne vise donc pas une participation des élèves à un projet mais à son observation (difficile à faire comprendre aux structures). Elle vise à évaluer la compréhension par les élèves de la démarche de projet dans le secteur sanitaire et social, c’est-à-dire, de la mise en place de plans d’action ayant comme objectif d’améliorer la santé et le bien-être social des populations.

Vous trouverez ci-dessous quelques précisions sur le Baccalauréat ST2S :

Il s’adresse aux élèves intéressés par les questions sanitaires et sociales du monde contemporain. La démarche spécifique de ses enseignements associée aux enseignements généraux développe une aptitude à travailler en autonomie et une réflexion critique sur les problématiques du secteur. Le titulaire du Bac ST2S saura notamment analyser les faits de société posant des questions sanitaires ou sociales, caractériser l’état de santé et de bien-être de populations et comprendre les relations entre demandes en matière de santé et de vie sociale et les réponses politiques et institutionnelles. Il s’appuiera sur sa formation scientifique de Biologie et Physiopathologie Humaine qui étudient l’organisation et les grandes fonctions de l’être humain, les maladies, leur prévention et leur traitement. Le Bac ST2S  constitue une voie d’accès aux études supérieures menant aux emplois techniques ou technico-administratifs du secteur social et paramédical. Un bachelier peut intégrer une école du secteur sanitaire et social : de soins infirmiers, d’assistants de service social et d’éducateurs, parmi les plus accessibles. Il a également accès aux  BTS ou aux DUT : BTS économie sociale familiale, BTS services et prestations des secteurs sanitaire et social, BTS diététique, DUT carrières sociales.

Enfin, s’il est très motivé et qu’il possède un bon dossier, il peut tenter un cursus scientifique à l’université, après une année de remise à niveau.

Un exemple de lettre pour démarcher les structures est proposé ici : lettre publipostage

Cette lettre fait référence à des moyens de promotion et de recueil de données :

– Campagne d’information via MailChimp : http://eepurl.com/JAi7H
– Formulaire de recueil de projets sanitaires et/ou sociaux via JotForm vers Google Drive : http://goo.gl/pIvKQe
– Page google+ : http://goo.gl/KxFGv6
– Site Internet du Lycée : www.lycee-signoret.fr 

 

Cela a-t-il fonctionné ? Oui et malheureusement non.

Les structures ont été réticentes à utiliser ces moyens technologiques pour partager leur projet, généralement leur gagne pain. Mais, elles ont reçu l’information, reste à évaluer le degré de compréhension dans une prochaine étude de terrain (50 destinataires, 34 ouvertures, 8 redirections vers la vidéo, 5 vers la page G+, 3 vers le formulaire, 2 vers le lycée… ce n’est pas très bon) à faire prochainement…

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *